Humanistica 2020, le premier colloque de l’association francophone des humanités numériques, qui devait se tenir à Bordeaux du 12 au 14 mai 2020, a été annulé en raison de la situation sanitaire. Nous vous proposons de lire ci-dessous le résumé de la communication que nous avions préparé pour cette occasion, autour de la thématique “Enseignement et formation à la recherche”.

 

De la tablette d’argile à la tablette numérique : l’exemple d’une situation pédagogique augmentée par le cadre des humanités numériques

La communication s’appuiera sur une activité menée en cours de français au collège (classe de 6ème) : dans le cadre d’une séquence consacrée à l’étude de L’Epopée de Gilgamesh, les élèves sont amenés à actualiser ce récit des origines par la rédaction sur tablette numérique du journal enrichi de Gilgamesh (Le Goff). Il s’agit de réinvestir dans ces écrits numériques les acquis des lectures, et d’approfondir ainsi la connaissance de l’œuvre (Vibert). Il s’agit également de permettre aux élèves de s’approprier cette œuvre par la création : le livre numérique est en effet enrichi de créations sonores (mises en voix) et visuelles (photographies prises par les élèves pour rendre compte de l’état d’âme du personnage ou de la situation dans laquelle il se trouve). Le travail s’effectue de manière collaborative et coopérative (Petitjean et Brunel, 2018) : chaque groupe a en charge l’écriture d’une partie du journal du personnage, qu’il soumet ensuite pour relecture, correction et validation à un autre groupe. Au terme de ce travail, les élèves sont amenés à s’interroger : en quoi ce travail d’écriture multimodale leur a-t-il permis d’entrer dans l’œuvre, de mieux connaître le personnage, de comprendre les questions fondamentales que pose le texte sur la condition humaine ?

Objectifs :

  • explorer la thématique du renouvellement des formes du livre
  • repenser, par le cadre des humanités numériques, l’approche de la lecture, de l’interprétation et de l’appropriation des textes littéraires
  • s’approprier l’œuvre par un travail de création écrite, sonore, visuelle effectué sur support numérique
  • écrire en environnement numérique
  • lire, commenter et annoter en environnement numérique
  • porter un regard critique sur sa production et/ou celle d’autres élèves
  • faire collaborer les élèves à la création d’un livre numérique enrichi
  • créer une ressource visuelle et/ou sonore
  • favoriser l’apprentissage par une mise en pratique active et réflexive

 

Références bibliographiques :

Anne-Marie Petitjean et Magali Brunel (2018), « Quand les enseignants se risquent à la culture numérique : quel enseignement de l’écriture littéraire ? » dans Le Français aujourd’hui n°200 : Ecriture numérique : la conversion du littéraire ?

François Le Goff (2011), « Les malles du lecteur, ou la lecture en écrivant », dans Textes de lecteurs en formation, coll. « ThéoCrit’ », Peter Lang, Bruxelles.

Anne Vibert (2011) Faire place au sujet lecteur en classe : quelles voies pour renouveler les approches de la lecture analytique au collège et au lycée (intervention de l’inpectrice générale en séminaire national).

 

La liste des communications qui avaient été retenues pour ce colloque est accessible en cliquant ici.

Share This