La pédagogie inversée trouve aussi tout son sens en éducation physique et sportive (EPS). Avec une mise en situation des élèves hors temps de cours elle va leur permettre, grâce à différentes ressources, de mieux réussir dès les premières séances.

La pédagogie inversée consiste à confronter les élèves à un ensemble de situations ou de ressources lié à une thématique, avant que la thématique en question n’ait été abordée en cours.

En EPS, voici un exemple en course d’orientation mis en œuvre au collège J.J. Rousseau de Voujeaucourt et généralisé à toutes les classes de 5° et de 3° qui suivent respectivement leur premier et second cycles de pratique dans cette activité.

Un exemple de pédagogie inversée en course d’orientation en s’appuyant sur la plateforme de cours en ligne Moodle.

  • Et si l’usage d’outils numériques permettait d’augmenter le temps de pratique ?
  • Et si l’usage d’outils numériques permettait de dégager du temps pour l’enseignant durant le cours ?

Toutes les activités physiques et sportives abordées dans les cours d’EPS imposent l’acquisition de certaines connaissances qui devront être exploitées dans l’action pour favoriser la réussite et la montée en compétence.

C’est peut-être en course d’orientation que la quantité de connaissances de base est la plus importante pour pouvoir commencer à se déplacer en s’orientant. L’idée de la création de ce parcours de formation est venu du constat relatif au temps consacré à la diffusion de ces informations durant les cours et à l’incertitude quant au fait qu’elles soient acquises ou non.

Une recherche sur les outils à notre disposition nous a rapidement conduit à utiliser la plateforme de cours en ligne Moodle proposée dans l’environnement numérique de travail (ENT) que nous utilisons au collège.

Il y a de nombreux avantages à utiliser un outil intégré à l’ENT :

  • Il est sécurisé par l’accès à l’ENT
  • Il est conforme à la Réglementation Générale sur la Protection des Données (RGPD).
  • Étant intégré à l’ENT, il est facile de donner les accès nécessaires aux élèves pour qu’ils suivent les parcours.
  • Dans la plateforme Moodle, on peut facilement partager un parcours qu’on a créé avec ses collègues.

 

Moodle et la production des ressources

Un cours en ligne dans Moodle est un ensemble de modules qui se suivent. Chaque module peut accueillir différents types de ressources. N’étant pas nécessairement expert dans l’usage des outils numériques, nous avons opté pour la réalisation de documents courts, réalisés à l’aide d’un traitement de texte. Ces documents ont ensuite été convertis au format PDF pour les rendre plus facilement utilisables.

Chaque document préparé apporte son lot d’informations dont voici une liste rapide associée au cycle débutant de nos élèves de 5° :

  1. Qu’est-ce que la course d’orientation ?
  2. Qu’est-ce qu’une ligne et qu’est-ce qu’un repère (lien vers un pdf exemple) ?
  3. La légende de la carte et la carte que nous utilisons.
  4. Qu’est-ce qu’un poste et qu’appelle t’on la définition d’un poste ?
  5. Les points cardinaux et comment les retrouver avec une boussole ?
  6. Comment orienter sa carte ?
  7. Qu’est-ce qu’un projet de déplacement ?

Le dernier module que nous proposons aux élèves fait appel à une des fonctionnalités de Moodle qui permet de questionner les élèves. Une série de questions auto-corrigées (listes déroulantes, cases à cocher, phrases à trous, choix multiples) a été préparée, les élèves peuvent y répondre et obtenir leur score de réussite dès qu’ils ont terminé.

Nous avons ouvert la possibilité pour un élève de passer plusieurs fois le test. Ainsi, un élève qui estime avoir obtenu un score moyen peut retourner dans les ressources pour parfaire sa formation et retenter le test une seconde fois. De manière détournée, cette possibilité nous renseigne aussi sur l’engagement des élèves et leur volonté de vraiment réussir ou de simplement répondre à une injonction.

Par ailleurs, s’il n’est pas possible de savoir si un élève s’est connecté ou pas pour suivre le parcours, il est possible de savoir si l’élève est allé sur le questionnaire. L’enseignant peut aussi aller voir les scores obtenus par les élèves.
Nous fixons une date limite pour la validation d’une première tentative au questionnaire au moins 10 jours avant le début du cycle, de manière à avoir le temps de relancer ceux qui n’auraient pas encore accédé à la plateforme. Nous ne cherchons pas ici à sanctionner l’acquisition de connaissances, mais à nous assurer qu’une vraie démarche de compréhension a été faite par l’élève.

Mise à disposition des parcours

  • Étant dans l’ENT, la plateforme donne accès aux listes des classes. Mettre un parcours à disposition des élèves revient à effectuer quelques clics pour qu’une nouvelle classe puisse accéder au parcours. Effectivement, ces derniers ne sont pas en accès libre. Ce sont les enseignants qui définissent quand et qui peut les voir.
  • Nous concernant pour cet exemple, les élèves sont invités à y aller plusieurs semaines avant le début du cycle. Ce délai plutôt long laisse le temps à chacun de travailler à son rythme. Un élève peut revenir autant de fois qu’il le souhaite et prendre tout son temps pour assimiler au mieux les informations mises à sa disposition.

Bilan des usages

  • Aujourd’hui, l’ensemble des classes pour lesquelles cette activité est proposée suit le parcours de formation en ligne et les enseignants de l’équipe sont unanimes quant au gain de temps que cette organisation présente.
  • Pour les élèves, le gain en temps de pratique est direct, parce que les connaissances acquises en suivant le parcours n’ont pas à l’être durant le cours d’EPS.
  • Autre bénéfice, les connaissances sont généralement mieux assimilées. En effet, les élèves peuvent accéder à ce parcours sur un temps long, ils peuvent y revenir plusieurs fois et passer le temps dont ils ont besoin sur chaque ressource.

Pour l’enseignant, le gain est multiple :

  1. La mise à disposition de ce parcours permet d’éviter d’avoir à diffuser l’information durant le cours, souvent en temps contraint, et sans garantie que l’ensemble du groupe ait été attentif.
  2. L’analyse des résultats du test permet d’identifier des lacunes dans les connaissances des élèves avant de les avoir vus en action et de faire d’emblée des groupes de besoin. Les meilleurs ayant a priori les éléments pour s’orienter directement sur des postes faciles peuvent partir en activité tout de suite, l’enseignant peut ensuite passer plus de temps avec un groupe restreint d’élèves qui semblent avoir besoin d’un complément de formation pour commencer à être autonomes dans leurs déplacements.
  3. L’accès aux ressources étant toujours possible, l’enseignant peut renvoyer un élève sur un de ces contenus s’il identifie qu’une erreur d’orientation a été commise en lien avec une des ressources.

 


Finalement, si l’élaboration des contenus a nécessité un certain investissement, les différents avantages que nous en tirons compensent plus que largement ce temps passé à les construire.
Le nouvel ENT de la région académique Éclat-BFC pour “Écoles, Collèges, Lycées, Académies ; Territoires Bourgogne-Franche-Comté” propose un accès à Moodle, service de création et de diffusion de cours en ligne, et vous permet de pratiquer une pédagogie dite de classe inversée.

Share This