Deprecated: wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /var/www/html/wp-includes/functions.php on line 4859

Situation 1 : Captation et diffusion de cours

par | Nov 18, 2020

Une séance hybride synchrone est une modalité de formation permettant aux enseignants de faire classe simultanément avec leurs élèves en classe et avec leurs élèves à distance. Dans ces conditions, un dispositif spécifique doit être proposé avec la prise en compte des possibilités matérielles et applicatives de chaque établissement, tout en restant simple dans sa mise en place. Ce document est construit à partir de retours d’expériences en classe. Il propose une démarche de mise en œuvre de ce type d’enseignement hybride pour répondre aux besoins des équipes qui en font la demande. Par la suite, l’analyse des retours d’expérience permettra de faire évaluer la démarche et les solutions proposées.

Accédez aux autres situations :

Équipement nécessaire

Le dispositif

En salle de classe :
L’enseignant donne un cours projeté (document, média, image…) via un outil de visioconférence (classe virtuelle). Il est équipé d’un micro serre tête qui lui permet de diffuser sa voix à travers la classe virtuelle pour les élèves distants.

À distance :
Les élèves, équipés et connectés à leur domicile, bénéficient du document projeté et de la diffusion de la voix de l’enseignant. Ils participent au cours en posant des questions dans la fenêtre de discussion ou en prenant la parole après avoir levé virtuellement la main.

Moyens humains

  • Enseignant en classe
  • Pour configurer les passerelles lors de la première mise en œuvre, il faut contacter le conseil départemental (collèges) ou AMIR (lycées).

 Moyens matériels

Il est vivement recommandé de tester son équipement (micro, haut-parleur) en amont de la séance et en simulation d’un cours.

Matériel de vidéo-projection

Pour permettre à l’enseignant de vidéo-projeter les supports de son cours en classe.

Haut-parleur

Les haut-parleurs seront nécessaires pour diffuser, dans la classe, le son des contenus proposés par l’enseignant et la voix des élèves à distance.

 Ordinateur de bureau ou portable

Sont reliés à l’ordinateur :

  • le vidéoprojecteur
  • le micro serre-tête (récepteur sans fil ou directement à fil)
  • un ou des haut-parleurs

Cet ordinateur doit disposer d’un navigateur connecté à l’application de visio-conférence retenue, à l’ENT… Il est important de vérifier en amont l’accès à celle-ci (ouverture des ports du proxy, téléchargement de l’application locale si besoin, …).

Avec ce poste informatique, l’enseignant effectue :

  • Le chargement de documents en amont de la séance ;
  • Le partage de documents, de quiz, d’images ;
  • Le partage d’écran…
 Micro serre-tête

Le micro serre-tête est utilisé pour relayer la voix de l’enseignant aux élèves distants.

Le micro serre-tête capte la voix au plus près de la bouche de l’orateur. Le sans-fil est plus adapté en mobilité. Celui-ci est sur batterie avec une autonomie de 3 à 6 heures environ. Il nécessite d’être rechargé régulièrement. Le récepteur du micro sans fil est relié à l’ordinateur en entrée micro (mini-jack).

Voici quelques références de micro serre-tête sans fil :

  • the t.bone TWS One A Headset (environ 58 €)
    Il existe en 4 plages de fréquence différentes (A à D) pour éviter les interférences quand plusieurs micros fonctionnement en même temps
  • Fun Generation UL 241 Headset (environ 48€)
  • GEMINI VHF-01HL C6 (environ 48€)

En variante au micro serre tête, il est possible d’utiliser, après essai, un micro/casque à fil pour téléphone mobile avec la contrainte de rester à proximité de l’ordinateur. Ou en alternative mobile, avec un micro/casque à fil relié à une tablette ou smartphone disposant d’une liaison internet vers la classe virtuelle…

Les outils pédagogiques

Classe virtuelle

Une classe virtuelle est un environnement d’enseignement et d’apprentissage en ligne dans lequel les élèves peuvent interagir, communiquer, voir des présentations et en discuter, utiliser des ressources d’apprentissage tout en travaillant en groupe.
Il existe plusieurs solutions de classes virtuelles mises à disposition par le ministère ou les collectivités :

  • classe virtuelle CNED
  • classe virtuelle de l’ENT-ECLAT pour les lycées

Accéder aux tutoriels sur e-Tuto :

E-Tuto

ENT ECLAT-BFC

De nombreuses fonctionnalités peuvent être utilisées : cahier de texte, chat, pad, suite bureautique en ligne, formulaire/sondage, H5P (depuis le classeur pédagogique ou Moodle), etc.

 Outils externes

Si besoin, vous pouvez compléter vos cours avec des outils externes comme :
-BlablaClasse (tchat)
-Genially ou Prézi… (outils de présentations dynamiques)
-Applications de questionnaires (Quizinière, AgoraQuiz, Kahoot, wooclap…)
-Diaporama interactif
-Vidéo…

Les éléments à adapter

Adaptation pour l’enseignant

Voici quelques conseils pour adapter votre pédagogie :

-Scénariser les différentes séquences et faire des découpages clairs pour les élèves
-Varier les activités pour favoriser l’attention
-Veiller aux feed-back réguliers
-Construire simultanément les temps distanciels et présentiels pour faciliter leur enchaînement
-Définir les objectifs des temps en distanciel affichés
-Adapter les documents et les consignes aux logiciels des élèves distants

Penser à la coordination avec l’équipe pédagogique : limiter la surcharge cognitive des élèves sur l’ensemble d’une journée et d’une semaine

Démarche

1. Vérifier les matériels dont disposent la salle de classe et compléter les si nécessaire.
2. Tester la configuration en amont de la séance pour s’assurer que les conditions sont satisfaisantes pour réaliser un cours en hybride synchrone.
3. Préparer puis charger les documents à présenter sur la classe virtuelle. Les documents travaillés lors de la séance, peuvent également être proposés sur l’ENT où ils seront disponibles de manière pérenne et sans avoir à se référer aux liens de celle-ci.
4. Démarrer à l’avance la classe virtuelle rattachée à la classe.
5. Accueillir les élèves distants 10mn avant la séance
6. Vérifier que le dispositif fonctionne avec les élèves à distance.
7. Lancer le cours…

Plusieurs scénarios pédagogiques possibles

Enseignement en classe inversée : phase Découverte en travail autonome avec une vidéo de la notion de cours et un questionnaire, phase Exercices en hybride synchrone avec la phase de Remédiation intégrée.

Enseignement en cours “classique” : phase Découverte en hybride synchrone, phase Exercices en travail autonome à l’aide d’exerciseurs interactifs, phase de Remédiation en hybride synchrone.

Enseignement scientifique avec travaux pratiques : phase Découverte en hybride synchrone ou en classe inversée, phase Exercices en TP en labo avec ¼ de la classe (1 élève manipule et collabore avec son binôme distant -> préparation du TP, partage des résultats de la manipulation, compte rendu de TP), phase de remédiation en hybride synchrone.

Les avantages et les inconvénients pour les élèves

  • Décrochage plus rapide et fréquent des élèves en distanciel
  • Autonomie et organisation du travail plus grande
  • Des réponses spontanées qui sont un peu moins contrôlées par l’enseignant pour les élèves à distance
  • L’engagement émotionnel dans une prise de parole à distance semble plus faible, on peut donc penser qu’un tel dispositif pourrait amener à plus de prises de parole.
  • L’enseignant doit avoir le scénario de sa séance bien clair et la séance doit être adapté aux niveaux. Une séance trop longue serait nuisible à l’attention des élèves.

Les points de vigilance pour les enseignants

Phase de préparation

• Bien définir les objectifs et les modalités pédagogiques (enseignement explicite)
• Définir les outils utilisés et si possible harmoniser cela au niveau de l’équipe pédagogique
• Pour les personnels de direction et les encadrants : veiller à l’harmonisation des méthodes et pratiques
• Prévoir des outils de suivi de la classe peut-être plus synthétique que ceux que l’on utilise habituellement en cours
• Vérifier que les élèves maîtrisent à minima les outils qui vont être utilisés
• Tenir compte des problèmes matériels des élèves, (débits, micro-casque, ordinateur…)
• Rester avec des outils compatibles RGPD
• Importance d’un rituel même lors des distanciels
• Mettre en place des règles d’utilisations et de “bonne conduite” de la classe virtuelle, par exemple :
• Pour demander la parole, les élèves distants lèveront virtuellement la main pour être interrogés.
• Avant de s’exprimer les élèves indiqueront leur prénom pour s’identifier
• Veiller à recharger le micro serre tête sans fil régulièrement en tenant compte de son autonomie ainsi que les autres fonctionnant sur batteries (tablettes, ordinateurs…)

 En classe lors de la séance

L’enseignant reformulera les interventions des élèves en classe pour en faire bénéficier les élèves distants.
Pour maintenir l’attention des élèves à distance, les solliciter régulièrement (questionnement direct, demande dans le chat, questionnaire interactif,…)
Les échanges écrits durant la classe peuvent également être prévus sur un PAD ou une application de tchat pour permettre de les élargir à l’ensemble de la classe, les faire débuter avant et les prolonger après l’heure de cours.
Le suivi du tchat pourra être assuré par un élève pour assister l’enseignant mobilisé par le cours.

Difficultés que l’on risque de rencontrer

(voir le chapitre “Points de vigilance et recommandations”)

Cours en différé
L’intérêt pédagogique d’une diffusion différée de l’intégralité d’un cours peut s’avérer très limité car elle supprime toute interactivité.

Captation audio et vidéo de la séance
Une captation vidéo et audio de l’écran de l’ordinateur est possible pour effectuer une diffusion différée de la séance.
Nous recommandons l’application OBS :
Tuto OBS https://e-tuto.ac-besancon.fr/category/obs/

Pour traiter l’enregistrement, les logiciels libres de montage ShotCut ou OpenShot permettront de supprimer les parties inutiles, de titrer… et d’exporter le tout dans un format léger. Le résultat pourra être ensuite déposé sur l’ENT ECLAT par exemple.

Exemple de mise en œuvre

Une fiche produite par la DANE de Toulouse avec un retour d’expérience

Sélection de ressources

Share This